Voici des vidéos 3D. Hélas on ne peut les visionner en relief qu'avec un appareil photo 3D, éventuellement relié à une TV 3D. Mais on les voit en 2D sur ordinateur avec les logiciels courants de visualisation de vidéos, genre "Lecteur Windows Media". Comme ces fichiers sont très importants (autour de 100 Mo), le téléchargement dure plusieurs minutes, quelquefois plus de 10, donc patience (ne toucher à rien en attendant) !

Montée vers Chaux Neuve Marc partant à vélo Marc pédalant  
Montée vers Chaux Neuve de Michel, Paul et Pierrot Marc partant à vélo Arrivée vers Voray

Historique

Gurgy-la-Ville (Gurgiacom en 1057 selon Pérard, page 129) faisait partie de la province de Champagne. En 1475 il fut démoli et brûlé lors des hostilités qui éclatèrent entre Louis XI et Charles le Téméraire. Il existe une maison forte en très mauvais état actuellement, mais en cours de rénovation par l'entreprise Guerra qui l'a achetée en 2005. L'église a été reconstruite en 1825, à la place de l'ancienne. La population, environ 40 personnes, semble se stabiliser, grâce à de nouveaux habitants.

Parmi les anciens seigneurs possesseurs du château on cite Jobert de Gurgy en 1201, Jean de Gurgy en 1340, Jean de Senailly en 1475, Henri Garnier en 1633, Marie Morin veuve Legoux en 1642, Febvre en 1712, le duc de Penthièvre, dernier seigneur propriétaire. Ensuite il fut occupé par des cultivateurs, les derniers étant la famille Défaut, la famille Sullerot et Alexandre Sullerot. Actuellement il appartient à une entreprise de maçonnerie, spécialisée dans les demeures historiques, qui entreprend la rénovation.
Par un acte du 3 août 1642 le seigneur parvint à s'approprier une bonne partie des bois se trouvant sur son finage. Ce n'est qu'en 1792 que la commune pût en récupérer une partie. Actuellement elle ne possède guère qu'un tiers des bois de son finage, alors que la commune voisine, Gurgy-le-Chateau, en possède la totalité. Conséquence: la commune est très pauvre.
En 1870 la commune a dû loger des allemands (1700 en une nuit !). Pendant la guerre de 1914 elle a reçu des américains et pendant la guerre de 1939 elle a abrité une compagnie de soldats allemands qui se sont entraînés pour la campagne de Russie. Il y en a eu aussi dès 1940, de passage. A l'époque ils comptaient envahir l'Angleterre.
Depuis, après de 60 ans de paix, presque toutes les maisons ont été restaurées, vendues, revendues. On compte des anglais, des parisiens. Par contre l'abreuvoir, le lavoir, certains caniveaux ont subi des outrages dûs au temps, c'est bien dommage que l'aspect ancien du village ait disparu.
A noter que le 19 août 1880 un orage a causé d'énormes dégâts à la chaussée et aux particuliers. Je me rappelle aussi des inondations à la fonte des neiges, dans les années 1940: l'eau entrait par une porte située sur la rue et ressortait par la cuisine qui donnait sur la cour. Un voisin avait d'ailleurs été entrainé depuis chez lui jusqu'à la rivière, en glissant sur le verglas recouvert par l'eau, et n'avait dû son salut qu'à la pile du pont à laquelle il avait pu se cramponner.

La propriété

La famille Oriot possédait (jusqu'en 2018) au centre de la commune de Gurgy-la-Ville une jolie propriété, entièrement close, de 13 ares, avec deux maisons d'habitation, deux granges, une écurie, deux caves, un garage, un jardin potager et une cour. Des générations d'enfants ont joué à cache-cache dans tous ces bâtiments, au foot dans la cour, et ont pesté contre les parents qui les faisaient travailler au potager ou faire les corvées de bois (rien à voir avec ce qui se passait en Algérie dans les années 1956 !), de petit bois, de piochage de la cour...
Maison principale
Annexe
Granges
Atelier
Table en pierre
Escalier en pierre
Côté rue
Mur jardin côté sud
12 mai 2007: le prunier est enfin complètement en fleurs
Une nouvelle fenêtre pour la salle à manger
Une nouvelle fenêtre pour la cuisine
Et il y a des volets !

Le château

Cette maison forte est d'époque moyenneageuse. Il reste à part le corps de logis deux tours. Coté est le corps de logis porte les rainures du pont-levis, et au fond du parc il y avait une fontaine renaissance dont une partie (sculpture ?) a été paraît-il vendue par l'avant dernier propriétaire, Alexandre Sullerot. Certaines chambres étaient magnifiques. Pour l'instant tout est en ruine, mais en cours de restauration.
La rénovation
 
2006
 
 
2007
 
 
 
2008
 
   
 
2009
 
Tour sud est du château    
  2011  
Facade Sud Chateau
  2012  
Facade Sud Chateau Intérieur Plafond à la française
Cuisine Clocher vu de la tour sud-est FontaineRenaissance
  2015  
Construction 2015 Construction 2015 Construction 2015
Construction 2015    
  2017  
Captage de la source Fontaine Folie
Théâtre Douve Douve

 

Famille


Voici des images des bons moments que la famille a passé ensemble